Le Ciné-Club François Truffaut de l’Avallonnais

La vie a beaucoup plus d’imagination que nous !

Massimo TROISI

Publié par Irène Barbaro-Bonneau

Le lundi 12 décembre 2016

JPEG - 4.5 ko

Massimo TROISI (1953/1994) acteur,cinéaste et metteur en scène italien.

Quand on lui posait la question de sa rareté sur les écrans,il répondait :«  cela tient en gros à deux raisons : la paresse et la pudeur. Ou mieux, une paresse condamnée par la peur de la banalité et de la superficiabilité toutes les histoires que j’invente me semblent toujours très limitées et inutiles ».
D’une certaine façon, il voulait dénoncer dans ses rôles, ses réalisations ou ses mises en scène une certaine trivialité et les lieux communs de la comédie italienne des années 1950/1970.
Il se fait connaître du public à la fin des années 70 à travers « La Smorfia La Grimace (trio au cabaret avec TROISI, ARENA et DE CARA) où il dévoilait déjà la facilité du rire par le biais de situations quotidiennes napolitaines.
TROISI utilise le dialecte (comme PASOLINI « Mamma Roma » ou « l’Accattone) pour mettre en avant la liberté du langage dialectal et en faire « un parler sociétal. »
On retrouve aussi cela dans un film des frères TAVIANI « César doit mourir » où chaque personnage utilise le dialecte de sa région plutôt que la langue de Shakespeare.
Si vous voulez découvrir ou redécouvrir cet acteur qui pratiquait l’humour tendre, humain, (« Il Postino de Michael RADFORD) fondé sur la simplicité et les subtiles nuances des sentiments, le Ciné-Club vous propose lundi 12 décembre le film Che ora é.( Quelle heure est-il) d’Ettore SCOLA (avec un autre très grand nom du cinéma italien Marcello MASTROIANNI) JPEG

Portfolio